• BDSAIME

Né cassé




Né cassé, rien ne te servira d’esquiver, tu ne pourras qu’encaisser ;

Reste sur ton ring, car vivre en dehors jamais tu ne sauras.


Gants de cuir, cœur d’artichaut et âme de prisonnier ;

Tu n’évoqueras rien à personne mais seras assez fou pour croire en toi.


Tu donneras plus que ce que tu n’as et t’étonneras d’être fatigué ;

Tu seras un combattant : un battant pas très futé.


Tes oreilles siffleront, mais ne va pas croire que quiconque pense à toi ;

Ce ne seront que tes acouphènes, juste ta manière de ne jamais te sentir seul.


Si demain sera bien un jour nouveau, nous resterons faits du même bois ;

Tu rêveras plus que tu ne vivras, réaliseras ton erreur qu’une fois dans le cercueil.


Tes coups résonneront comme les miens lorsque j'étais encore là ;

Il n'y paraissait rien, mais dans l'ivresse je ne faisais du mal qu'à moi.


La mort dans l'âme, je ne serai plus dans ton coin lorsque par l'arbitre tu seras relevé ;

S’il te plaît pardonne-moi, comme toi je suis né cassé, comme toi j'ai essayé.


89 views0 comments