• BDSAIME

Kidnapping BDSM : une fantaisie amenée à se développer

La simulation d'un enlèvement est une pratique déjà proposée par certaines dominatrices professionnelles. Je mets ma pièce sur le fait que c'est un service qui va beaucoup gagner en popularité dans les années à venir.

Le kidnapping, ou encore enlèvement (mais également abduction en anglais, un synonyme), est une scène qu'on a tous déjà vu sur nos écrans de fiction dès l'enfance. De la série, au cinéma, en passant par le petit téléfilm allemand du dimanche, c'est un ressort souvent utilisé dans des scénarios divers.


Personnellement, c'est d'ailleurs comme ça que, petit, à l'âge de 9 ou 10 ans, je ressentais déjà mes premiers frissons pour le sadomasochisme. En effet, je me souviens avoir toujours été "tout chose" lorsque je voyais à la télévision quelqu'un se faire kidnapper. Le plus souvent, attaché et bâillonné à l'aide de ruban adhésif. Le fameux adhésif argenté.


Mise à jour, 2020 : j'ai vécu une expérience de kidnapping SM, que je raconte ici.



Où trouver des dominatrices proposant des services d'enlèvement ?


Certaines dominatrices dans le monde proposent ce service d'enlèvement, au même titre que d'autres pratiques. Cependant, je vais distinguer entre les dominatrices qui proposent toute une partie sur le site dédiée à cette pratique (voire même un site entier), et celles qui ne font que le lister parmi des dizaines d'autres services sans le détailler (sauf exception).


Je mettrai ainsi de côté celles qui ne font que mentionner le terme, parce que vu la nature de la pratique, je trouve qu'il est très difficile de se projeter sans un minimum de détails. Par exemple, est-ce un simulation au sein même du donjon, ou bien est-ce un réel enlèvement en public comme certaines le proposent ?



Il est difficile de trouver des dominatrices proposant tout un dispositif pensé pour le kidnapping. Mais ça existe. Il semble d'ailleurs que ce soit le Royaume-Uni qui l'emporte. Ci-dessous quelques sites que j'ai pu trouver, mais ce n'est sûrement pas exhaustif.



• Allemagne

- Lady Jane : elle y consacre plusieurs articles sur son blog - Madame Catarina : elle dit en faire sa spécialité. Voir dans "scenaria" sur son site.

• Australie

- The Kastle : une armée de dominatrices et enlèvement possible dans de vrais lieux publics


• Autriche

- Mistress Nora : elle vous fait regretter de ne pas avoir pris allemand LV2 au collège


• France - Inanna Justice : la seule domina pro en France qui en a fait une page dédiée sur son site ! - aXelle de Sade : aperçu sur son Twitter, un kidnapping réalisé en extérieur avec Domina M et Inanna Justice

- MySweetFantasy : je disais ici même en août 2018 que le milieu vanille allait débarquer dans la chose... Bingo, quelques mois plus tard, à Paris • Pays-Bas - Mistress Manouk : une femme intimidante qui propose quelque chose de très maîtrisé • Pologne - Sin Sisters Dungeon : pas d'enlèvement en public, mais ce qui vous attend ensuite semble béton


• République Tchèque - Lucie Ärztin : rien de précis sur le site, mais enlèvement possible partout dans Prague !

• Royaume-Uni

- Kidnap Mistresses : et elles sont deux !

- Manchester Mistress Bryce-Jones : peut-être celle qui y a consacré le plus de détails

- Mistress Nadine : elle propose un enlèvement en campagne, près de sa base

- Princess Pervette : très peu de détails, mais avec un van dédié, on peut faire confiance

- Mistress Nichol : elle dit en faire une de ses spécialités

- Mistress Athena : pour se faire enlever par une vraie buisnesswoman du SM - Mistress Luci : une dominatrice expérimentée qui apprécie beaucoup ce scénario


En quoi un kidnapping consenti peut être si attirant ?


Je vais avoir du mal à rester objectif ici, en cela que c'est pour moi-même une pratique qui me fait fantasmer. Pour autant, je pense qu'il est possible de dégager des éléments objectifs.

© Photo : Los Angeles Dominatrix

- Tout d'abord, l'influence de la culture, chose que j'ai déjà plus ou moins mentionné plus haut dans cet article. D'expérience, en laissant traîner l'oreille un peu partout, on remarque que même certains non-pratiquants du BDSM voient dans un kidnapping quelque chose d'attirant, transgressif, sinon sexy.


- Aussi, peut-être pour le lâcher-prise très fort que cela incarne. Passer des petits soucis de sa vie quotidienne à une soumission imposée avant même d'avoir eu le temps de tourner la tête et comprendre ce qui nous arrive. Avoir la chance de perdre le contrôle, dans une société où l'on se voit obliger d'aller de plus en plus vite, de plus en plus fort.


- L'adrénaline. Je pense que le fait de se faire enlever dans un lieu public, donc potentiellement à la vue d'autres personnes, sous le coup de potentiels imprévus, joue beaucoup dans le fantasme du kidnapping. Cette adrénaline peut aussi venir du contraste entre la pratique très érotique qui prend place, et le lieu dans lequel elle s'exerce, très loin du classique donjon, ou de la chambre à coucher, pour les plus vanilles. Un peu le même principe que ceux qui fantasment sur l'acte sexuel dans des lieux publics, en fait.

Je pense que ce service de kidnapping va prendre de l'ampleur dans les années à venir pour au moins deux raisons différentes.


Premièrement, il y a de plus en plus de "vanilles" qui se rapprochent des jeux SM. Cet univers se démocratise. Le fantasme du scénario de kidnapping étant assez répandu chez ces non-pratiquants du SM, ce mouvement pourrait bien contribuer à importer massivement une telle pratique dans le milieu BDSM "dur".


Enfin, pour les pratiquants, cela reste une pratique assez exotique et forte en émotion. Une vraie expérience différente. Je pense qu'un soumis ayant déjà tout ou exploré ou presque pourrait rechercher de nouveaux stimulants, et le kidnapping peut en faire partie.

3,372 views

© 2020 - Blog BDSM - BDSAIME