• BDSAIME

Warsaw Prison : la plus perverse de toutes les prisons

Petite présentation d'un des concepts les plus maîtrisés que je n'ai jamais vu dans ce monde BDSM.


• Qu'est-ce que Warsaw Prison ?

Warsaw Prison est une... prison ! Située, vous l'aurez compris, en Pologne, à Varsovie. Seulement, ce n'est pas un magistrat qui pourra vous envoyer dans ce lieu de rétention, mais vous-même. En effet, Warsaw Prison est un lieu entièrement créé et pensé par Lady Daria, une dominatrice professionnelle, pour ceux qui souhaitent réaliser leurs fantasmes SM les plus extrêmes.


Cette institution qui ne cesse de grandir depuis sa création en décembre 2015 accueille des personnes du monde entier. A l'heure où j'écris cet article, je m'apprête d'ailleurs moi-même à y séjourner 96h dans quelques semaines, soit 4 jours et 4 nuits.


Vous pouvez réserver un séjour allant d'une journée (sans nuit) jusqu'à 6 jours et 6 nuits, voire plus sur demande. Vous pouvez également choisir de n'être confronté qu'à Lady Daria, ou bien y ajouter la présence d'une ou plusieurs de ses gardiennes.


La prison possède plusieurs pièces différentes, il s'agit d'un véritable bâtiment et non pas seulement une grande pièce. Bref, tout est là pour une expérience complète.



• Qu'est-ce qu'offre Warsaw Prison ?

Le site internet est très détaillé et il ne s'agit pas de tout recracher ici en français. En gros, la prison vous offre 6 programmes différents :


#1 : Activités BDSM : le plus classique des six, il s'agit des choses types pratiquées dans des sessions courtes.


#2 Briser le mental : le séjour sera pensé autour du fait de vous rendre fou et vous casser complètement intérieurement, parfois jusqu'aux larmes.


#3 Torture et punitions corporelles : le programme qui convient le mieux aux masochistes. La douleur physique est au centre de tout.


#4 Bondage et isolation : pour les amoureux des immobilisations de long terme. Vous pouvez vous retrouver momifier des heures durant, entre autres.


#5 Exercices routiniers : le programme qui se rapproche le plus d'une ambiance militaire. Routine stricte, discipline et précision sont de mise.


#6 Séjour classique en prison : Une véritable simulation d'un réel séjour en prison. Ennui et contrôles fréquents.


Il faut noter que les programmes sont "mixables", et que tout reste très ouvert. Lady Daria insiste d'ailleurs sur l'importance de la communication d'avant-séjour et la description détaillée des préférences du soumis, chose qu'il peut indiquer par le biais d'un questionnaire obligatoire, mais également par email.



• Pourquoi Warsaw Prison est si unique ?

Si je consacre un article entier à cette prison polonaise, c'est parce que en plusieurs centaines de sites de dominatrices visités, je n'avais vu quelque chose d'aussi maîtrisé. Sans même parler du concept béton (voir ci-dessous), je parle avant tout de la manière dont c'est géré. Rien que le site internet fait tellement plaisir à voir. Il regorge de détails et d'explication sur la manière dont fonctionne la prison, et on se projette extrêmement facilement. Aussi, on sent que Lady Daria prend un certain plaisir à décrire en détail ce qu'elle a pensé. Quel plaisir.


Mais le truc qui m'a bluffé est bien le système de réservation. Je n'avais jamais vu ça, ni même quelque chose de proche, sur un site offrant des services BDSM !

Calendrier de disponibilités mis à jour en temps réel, questionnaire complet et détaillé sur vos préférences, paiement de l'acompte en ligne via PayPal, gestion de la réservation... mieux qu'un hôtel à gros budget !


Mais aussi, et c'est bien ce qui m'a tant donné envie de vivre cette expérience, la Directrice de la prison, Lady Daria. Elle dégage une passion peu commune à l'égard de son activité. Intelligente et entreprenante, elle semble ne jamais arrêter. En visitant le site au fil des mois, j'ai pu être témoin d'ajouts constants à son fabuleux concept. Une nouvelle pièce, un nouveau programme, ... La prison ne cesse d'évoluer.

Moi qui aime tant avoir matière à lire, découvrir et réfléchir en matière d'expériences BDSM, ce site internet et l'approche que Lady Daria a de sa création m'a vraiment régalé. Son objectif est d'agrandir sa prison en achetant carrément un immeuble à Varsovie. Ca paraît fou, mais elle en est capable.


Une chose m'apparaissait alors comme certaine : peu importe ce qu'il se passe, s'offrir un séjour entre les mains de Lady Daria et ses gardiennes ne peut être qu'une expérience intéressante, si ce n'est incroyable.


Cela peut paraître bête de juger positivement de manière aussi précoce, mais je peux dire que certains détails ne trompent pas. De la même manière qu'un chien ressemble à son maître, un site internet ressemble à la dominatrice qui le tient. Quand un site est pensé, soigné, et dégage une vraie impression de passion et professionnalisme... vous pouvez être certain que vous allez rencontrer une femme qui possède de grandes qualités dans ce qu'elle fait.


• En quoi le concept est-il si fort ?

Toutes les qualités que je vante ici quant à la directrice de la prison et son travail s'ajoutent également à un concept qui est, de base, très convaincant.


C'est du véritable 24 heures sur 24. Vous dormez dans votre cellule fermée à clé tel un vrai prisonnier (avec un bouton d'urgence qui réveillera Lady Daria en sursaut en cas de problème... Ai-je déjà mentionné son professionnalisme ?)


Absolument tout votre quotidien sera contrôlé, y compris quand vous mangerez. Et vous ne savez même pas quoi ni quand. La chose est poussée tellement loin que votre manière de vous nourrir ou même le nombre de repas peut varier selon votre comportement, en guise de punition.


Ce n'est ici qu'un exemple parmi tant d'autres pour dire que Warsaw Prison est avant tout une expérience psychologique. Le cadre, le fonctionnement, les détails, l'intensité... tout y est. Bien entendu, c'est aussi la formule de long terme qui permet cela. Personne, aussi talentueuse soit-elle, ne pourra vous faire vivre quelque chose d'aussi fort en l'espace de séances classiques (de 1h à 4h de durée).


Dès lors, l'expérience Warsaw Prison apparaît comme une vraie bulle en dehors de la réalité, presque un rêve pour un soumis qui aime les expériences très poussées.


Le seul point négatif que je vois, parce qu'il en fallait bien un... le retour à la réalité après un séjour en ces lieux ne doit pas être facile !


Bref... perso, j'y hâte d'y être.

3,708 views6 comments

© 2020 - Blog BDSM - BDSAIME